MINSPEAK

un minimum d’effort pour parler

Minspeak est un système de communication inventé par Bruce Baker, un linguiste américain.  Minspeak c’est pour « minimum effort to speak ».

 En fait, avec Minspeak, on va réaliser des combinaisons de pictogrammes pour transmettre un message : c’est ce qui s’appelle avoir une logique combinatoire.

Bruce Baker a pensé aux images à cause du travail qu’il avait fait dans les systèmes d’écriture des hiéroglyphes des peuples anciens. Une image peut représenter plusieurs idées différentes assez facilement. Les systèmes hiéroglyphiques représentent souvent un groupe d’idées par une seule image. C’est ainsi que Bruce Baker a utilisé les icônes.

 

COMMENT CA MARCHE?

Ecran principal

On part toujours d’un écran principal, qui amène à des grilles spécifiques, qu’on peut personnaliser

« Concept

On va mettre ensemble plusieurs pictos pour exprimer un concept. Par exemple, le mot « croquette » = nourriture + animal.

Pour exprimer un mot on utilise plusieurs icônes. Et on génère un SENS ! Ici petite création faite en stage: j’ai programmé 2 images pour générer le mot « vacances »: quand j’appuie sur ces 2 pictos l’un après l’autre la synthèse vocale dit « vacances »

 

Aussi, quand on va sélectionner son premier picto : (l’idée générale) sur l’écran, des pictos vont ressortir et d’autres se griser : selon la nature du mot sélectionné ça va orienter vers des mots qui pourraient s’associer avec celui-ci (rappelez-vous, Baker est linguiste…)

Tout se transforme en fonction de l’idée. Regardez ! j’appuie sur « émotion » et apparaissent en vert « triste » « content » et en rose « émotions ».

 

Automatismes 

Comme tous les mots de l’écran principal sont toujours à la même place, on va créer une automatisation motrice (voir système robuste) du coup on va ainsi apprendre des « procédures » (rappelez-vous quand vous conduisez vous ne réfléchissez plus ou vous posez votre regards et mettez les pieds… cela s’appelle la mémoire procédurale)